Autres accessoiresComment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Répondre
Nebuleuse
Freerider
Freerider
Messages : 5409
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Nebuleuse » mer. 20 mars 2019, 09:26

Ils s'oxydent en chauffant, et s'isolent électriquement.
La ou c'est pas isolé t'as des points chauds et ça fonds, si tu insiste.
La chaleur se répartie par proximité et l'électricité en suivant le chemin le plus aisé. D'abord par le fil le plus conducteur ensuite par le reste. Le bilan est global.
Oui tu peux mixer les matières, les formes et les diamètres. C'est tout l'avantage des coils complexes. Contrôler la température et la réactivité du montage.

Nebuleuse
Freerider
Freerider
Messages : 5409
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Nebuleuse » mer. 20 mars 2019, 09:34

Le chemin le plus aisé c'est celui de la moindre résistance. ;)

Nebuleuse
Freerider
Freerider
Messages : 5409
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Nebuleuse » mer. 20 mars 2019, 09:43

Nb: la résistance du KA1 ne varie pas avec la température, contrairement à l'inox dont la résistance augmente avec la chaleur.
C'est la ***** hein. :lol:

Thevapor
Tout schuss
Tout schuss
Messages : 882
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Thevapor » mer. 20 mars 2019, 11:01

Nebuleuse a écrit :
mer. 20 mars 2019, 09:26
Ils s'oxydent en chauffant, et s'isolent électriquement.
La ou c'est pas isolé t'as des points chauds et ça fonds, si tu insiste.
Oui, tu as raison, les fils s’oxydent mais plutôt les parties en contact avec l’oxygène de l’air. C’est moins ou pas le cas pour les zones de contact entre métal.

Les points chauds se forment lors d’échanges thermiques entre milieux hétérogènes, notamment par conduction. Ils peuvent même s’observer lorsque les fils sont isolés électriquement, dans les transformateurs électriques par exemple. Pour les coils complexes, c’est sans doute la différence entre les fabrications artisanales et certaines industrielles.

C’est un sujet intéressant et ardu, qui dépasse largement mes connaissances. On manque de physiciens-vapoteurs :lol:

Avatar du membre
Emirius
Freerider
Freerider
Messages : 10005
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, Ikonn 220, 2 Revenger (X), Luxe, X-Priv, Mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini
* Melo 4, Melo 3 2&4ml, Melo 2, ECR heads
* Serpent Mini/Alto, Conqueror, Avocado 22,
* Taifun GT III, Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5, Hussar RTA
Tilemahos Armed, Hurricane V2, Skyline
* Crown, Legion, Ammit22, Pharaoh (+deck2), TF GT4
Intake RTA x3, JK Mini, CP TF Advken, Kylin M
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Brest
Genre : Homme
Âge : 66

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Emirius » mer. 20 mars 2019, 12:01

D'où l'intérêt, tant pour contrer l'oxydation que pour éviter le dry hit, d'utiliser ce merveilleux Inox :
Un alliage qui se régénère sous l'effet de l'oxygène.
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.
Image

Avatar du membre
Sam21
Tout schuss
Tout schuss
Messages : 998
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019, 10:02
Ecigarette (s) utilisée (s) : Plein
Localisation : DIJON
Genre : Homme
Âge : 50

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Sam21 » mer. 20 mars 2019, 12:23

Emirius a écrit :
mer. 20 mars 2019, 12:01
D'où l'intérêt, tant pour contrer l'oxydation que pour éviter le dry hit, d'utiliser ce merveilleux Inox :
Un alliage qui se régénère sous l'effet de l'oxygène.
Et donc sans mixer?
Charcutier-maçon chez Jacques Dessange
69. Ce n'est pas mon âge ni mon département :mrgreen:

Nebuleuse
Freerider
Freerider
Messages : 5409
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Nebuleuse » mer. 20 mars 2019, 13:18

Y'a pas de recette miracle, la bonne solution c'est celle qui te convient. A toi et peut etre à personne d'autre.
Faut chercher, parfois on arrive à trouver, parfois non.
De toute façon c'est le jus le plus important. Le meilleur coil dans le plus bel ato du monde avec un jus qui ne te plait pas, ça marche pas.

Avatar du membre
Sam21
Tout schuss
Tout schuss
Messages : 998
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019, 10:02
Ecigarette (s) utilisée (s) : Plein
Localisation : DIJON
Genre : Homme
Âge : 50

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par Sam21 » mer. 20 mars 2019, 14:54

J'ai fait un coil twisté avec du 0,32 mm de KA1.
Je visais 0,7 ohm, j'ai 0,67.
Capture+_2019-03-20-14-50-16.png
Bref, avec le coeff de chauffe qui va bien, j'ai une vape bien tiède et j'ai vraiment l'impression d'en avoir plein la bouche des arômes. Vapeur en quantité. C'est ça que c'est bon!!
Charcutier-maçon chez Jacques Dessange
69. Ce n'est pas mon âge ni mon département :mrgreen:

linkcartoon
Flocon
Flocon
Messages : 80
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019, 00:20
Genre : Non spécifié

Re: Comment penser son "coil" et utiliser le calculateur

Message par linkcartoon » sam. 7 déc. 2019, 16:05

J'ai lu le début du topic, j'ai pris peur j'ai pas de bac S et j'y connais rien.
Faut vraiment que je me plonge la dedans car je recherche un coil pour mon futur driper (premier driper) et je sais pas du tout comment faire.

Répondre

Retourner vers « Autres accessoires »