Le coin des NouveauxQuestion diverses sur le coil en reconstructible

Espace réservé à ceux qui débutent avec la e-cigarette ou qui envisagent de se lancer.
Avatar du membre
Pierrotlunaire
4ème Lille
4ème Lille
Messages : 732
Enregistré le : sam. 27 juin 2015, 15:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : ATOS : Flash-e-Vapor V4, V4.5, V4.5S+
MODS : Pipeline Pro Short, 2+, Eighty, Mark Bugs Amulet 2, Joyetech eVic VTC-Mini,
Genre : Homme

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Pierrotlunaire » sam. 25 janv. 2020, 08:20

Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
Donc si j'ai bien compris un mod électro, les ohms servent à rien car le mod électro mesure la valeur de la résistance du coil et ajuste le courant de sorte à atteindre la puissance réglée, quelle que soit la résistance du coil, comme ma Eleaf Ijust S c'était une e-cig tubulaire je mettais ma résistance déjà faite dedans et elle s'occupé de tout.
Je n'ai pas été assez précis.
Il faut prendre en compte la résistance du coil chaque fois qu'on ne vape pas en mode puissance ou en mode contrôle de température, sur un mod électro. C'est à dire qu'il faut prendre en compte la résistance du coil non seulement en méca, mais aussi sur tous les mods où on ne règle pas la puissance, notamment sur les mods à voltage variable. Sauf erreur de ma part, ta Eleaf Ijust S fonctionne exactement comme un mod méca, sous ce rapport. Il faut également prendre en compte la résistance du coil en mode bypass.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
Mais sur un mod box comme j'ai la Vaporesso Luxe les ohm ne servent pas car c'est moi qui choisis les watts à envoyer grâce au différents mode qu'il y a dessus. Je fais ma résistance avec le calculateur de coil qui me donne un certain ohm qui grâce à eux vont me donner une certaine plage de watt à respecter par rapport au CDM, coefficient de chauffe etc. C'est pour ça que je me disais que les ohm servaient car même si il y a des sécurité j'ai pas confiance de titillé mes accus, la résistance enfin mon matériel. Après je pense que je pourrais le faire à la "sensation" mais c'est pareil il y a des risques d'abîmer mon matériel.

J'espère que les images sont bien là car faudra m'expliquer ça, les résistances ont le même ohm mais ont des caractéristiques différentes. Je sais pas si c'est un bug de l'application.
La plage de puissance à respecter est déterminée par le coefficient de chauffe. Le coefficient de chauffe est calculé en divisant la puissance par la superficie de la surface du fil. Pour un coil donné, la plage de puissance à respecter est celle qui donne un coefficient de chauffe entre 0,18 et 0,32 W/mm2.

Les ohms ne jouent aucun rôle là dedans. Certes, sur un mod où on ne règle pas la puissance, les ohms déterminent la puissance, mais c'est une question distincte du coefficient de chauffe et de la plage de puissance optimale.

C'est pour ça que les deux coils que tu montres sur le calculateur n'ont pas le même coefficient. Ils n'ont pas le même coefficient parce que pour chacun, le rapport puissance/surface de chauffe est différent. Le fait qu'ils aient la même résistance ne joue aucun rôle. Quand on construit un coil sur un mod où on règle la puissance, cela n'a pas de sens de viser une valeur en ohms donnée, ni de comparer entre eux les coils, sous le rapport de leur résistance. Il n'y a aucun bug dans l'application; c'est toi qui persistes à accorder à tort une signification à la résistance du coil en électro.

Je comprends que ce soit difficile à intégrer parce qu'il n'y a pas une boutique de vape qui ne désigne par le coil qu'elle vend par la valeur en ohms qu'il a. Ca fait pleinement sens pour un vapoteur en méca, mais pour un vapoteur qui règle la puissance sur son mod, les ohms doivent alors être compris comme un pur et simple label vide de sens. Pourquoi les boutiques le font-elles malgré tout alors ? Parce qu'elle ne peuvent pas savoir si le client vapote en méca ou électro, parce que c'est la tradition, parce que c'est plus simple de faire ainsi que de donner les autres caractéristiques... etc.

Eu égard aux risques et à la sécurité :

Si on parle d'un risque de te prendre un dry hit ou de cramer ta résistance, là, tu peux parfaitement y aller au feeling. Commences à vaper avec une puissance plutôt basse et augmentes graduellement le réglage de puissance jusqu'à avoir une vape optimale. Si tu commences à monter trop haut dans les watts, tu vas commencer à sentir des dry hits et ce sera le moment de redescendre la puissance. Au pire des cas, ta résistance cramera, mais tu n'auras rien abîmé de plus que ton coil.

Si on parle de risque eu égard aux accus, là, c'est différent. Le courant de décharge maximum (CDM) de l'accu doit impérativement être respecté. Et à cet égard, la box ne te protège pas. La box est incapable de mesurer le CDM de l'accu que tu as mis dedans. C'est à toi de vérifier quelle est la puissance maximale que tu peux te permettre de régler, en fonction du CDM des accus que tu as mis dans la box.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
Mais si on prend 2 fils de diamètre différent avec le même diamètre de coil et les même tours de fait, le fil plus gros encaissera plus de watt que le fil plus fin car étant plus gros le courant passe mieux donc la résistance sera plus basse et il à aussi plus de masse à chauffer donc on peut mettre plus de watt..
Un nombre de watts donné représente une quantité de chaleur donnée. Le fil le plus gros encaisse plus de watts, parce ce que comme il est plus gros, il a plus de surface de chauffe et que par conséquent il permet de maintenir un coefficient entre 0,18 et 0,32 avec plus de watts.
La capacité d'un fil plus gros a encaisser plus de watts n'a rien à voir avec le fait que la résistance est plus basse.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
Si j'ai bien saisie le fil plus fin chauffe plus donc plus réactif et refroidis plus vite car il stock moins de chaleur donc évite la surchauffe.
Le fil plus gros met plus de temps à chauffer et il est moins réactif mais une fois chaud se refroidit plus lentement et risque la surchauffe. Je suppose que ça a un lien avec le diamètre.
Le plus fin il a plus de résistance donc le courant passe plus difficilement donc la résistance chauffe plus vite mais supporte moins de puissance, et étant plus fin moins de masse à refroidir donc refroidis plus vite.
Le fil plus gros a moins de résistance donc le courant passe plus facilement et chauffe moins vite mais supporte plus de puissance, et étant plus gros plus de masse à refroidir donc refroidis plus lentement.
Pour la vape, seule est utile la chaleur qui se dégage de la partie du fil en contact avec le coton. Or, sur un fil plus gros, toute la masse de métal qui se trouve au centre du fil n'est pas utile pour la vape. Elle constitue donc une sorte de réserve de chaleur qui va prendre du temps à se dissiper. Tu dis toi-même très bien "moins de masse à refroidir, donc refroidit plus vite", d'où ton peut tirer "plus de masse à refroidir, refroidit plus lentement".

Là encore, ces questions sont totalement distinctes de la résistance du coil. On ne peut pas dire qu'un fil d'une résistance donnée chauffe plus vite ou plus lentement. Il est vrai que la résistance joue un rôle dans la chauffe. C'est justement le fait que le fil soit résistif qui fait qu'il chauffe. Mais la tension du courant joue aussi un rôle. Ainsi sur méca, à tension égale, plus la résistance est élevée, moins tu as de puissance, c'est à dire moins tu as de chauffe. Ainsi sur électro, vu que le mod détermine la tension du courant, tu chauffes de façon identique un coil quelle que soit sa résistance.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
Donc comme tu dis "on n'envoie pas 90 watts sur un fil de 0,30 mn" car il supporte tout simplement moins de puissance et si on s'amuserrai à qu'il puisse le supporter faudrait rajouter beaucoup de tours et un gros diamètre de coil mais la faudrait énormément d'énergie. Donc le fil fin est fait pour les petits montage comme certains mtl et le fil plus gros pour certains atomiseur mais surtout les dripper.
Correct. Pour le dire plus simplement, plus la puissance est basse et plus il est adéquat que le fil soit fin et vice-versa.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
En méca, clairement, si le fil est plus fin et que le reste du coil est identique, je vais avoir moins de puissance c'est normal vu que plus de résistance et que l'accu va se basé sur le coil. Et si je voulais atteindre la même puissance avec ce fil qu'avec un fil plus gros, il faudrait un accu avec un voltage plus élevé d'où le fait que j'avais dit qu'il fallait une batterie de voiture.
Mais on peut aussi jouer avec le matériau du fil donc le Kanthal plus résistant que le Nichrome qui est plus résistant que l'Inox donc ça permet d'autre rendu. Je prend de l'inox vu qu'il sera plus fin il sera plus réactif, chauffera et refroidira plus vite mais vu qu'il est peu résistif je serais obligé de faire un plus gros diamètre et faire plus de tour que si je serais en Kanthal. Donc d'avoir encore plus de surface de chauffe et plus de vapeur enfin j'espère que j'ai bon.
En méca, pour un coil donné qui serait par exemple en Kanthal, si tu avais envie de diminuer le diamètre du fil tout en conservant la même puissance de vape, il faudrait atteindre la même valeur en ohms et par conséquent, soit diminuer le nombre de tours ou le diamètre du coil (ce qui diminuerait la surface de chauffe, donc diminuerait le volume de vapeur et augmenterait le coefficient donc augmenterait la température de la vapeur), soit opter pour un matériau moins résistif (ce qui conserverait volume de vapeur et coefficient identiques).
En méca, pour un coil donné qui serait par exemple en Kanthal, si tu voulais augmenter le volume de vapeur, il faudrait augmenter la surface de chauffe et la puissance, ce que tu pourrais obtenir en optant tout à la fois pour un matériau moins résistif et en augmentant le nombre de tours ou le diamètre du coil.
En électro, en mode puissance, le matériau ne joue aucun rôle.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
D'ailleurs est ce que je peux rodé un coil en inox ? D'autre disent que non ça ce fait en spire espacé et seulement en contrôle température et j'ai vu d'autre dire que oui car l'inox et utilisable en watt/volt variable et en spire serré et qu'il le rode pour voir les points chaud donc je sais pas..
Oui on peut. Mais c'est une règle générale que moins on fait rougir nos coils, mieux c'est au point de vue sanitaire.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
D'ailleurs c'est ce que j'ai remarqué je sais pas comment fait l'électronique pour parvenir à envoyer plus de tension envoyée sur le coil et qu'en plus qui soit plus élevée que la tension de l'accu. Car la tension max de mon accu est de 4,2 chargé à bloc mais avec un mod voltage variable je peux envoyer 9 volts max et si je passe en watt variable je peux envoyer encore plus de 10 volt pour atteindre des centaines de watt !! C'est pour ça que je vois pas l'intérêt des mécas.
Je ne sais pas très bien comment fait l'électronique. Je ne m'y connais pas assez. En gros, d'après ce que j'ai capté, l'électronique a un élément très peu résistif, qui tire donc beaucoup de courant sur l'accu. Ce courant est stocké par l'électronique pour être ensuite envoyé sur le coil. Mais prends cette explication avec des pincettes... je ne suis pas sûr.
Daemignis a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 21:00
C'est pour ça que je vois pas l'intérêt des mécas.
Vaste débat.. mais la question peut se poser en effet.

Thevapor
3ème Rennes
3ème Rennes
Messages : 1067
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Thevapor » sam. 25 janv. 2020, 10:58

Pierrotlunaire a écrit :
sam. 25 janv. 2020, 08:20
je sais pas comment fait l'électronique pour parvenir à envoyer plus de tension envoyée sur le coil et qu'en plus qui soit plus élevée que la tension de l'accu.
Plusieurs fois par seconde, une bobine est chargée puis est mise en série avec l'accu. C'est ce que l'on appelle le mode boost. Cherche sur le net pour plus d'infos.

Avatar du membre
Pierrotlunaire
4ème Lille
4ème Lille
Messages : 732
Enregistré le : sam. 27 juin 2015, 15:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : ATOS : Flash-e-Vapor V4, V4.5, V4.5S+
MODS : Pipeline Pro Short, 2+, Eighty, Mark Bugs Amulet 2, Joyetech eVic VTC-Mini,
Genre : Homme

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Pierrotlunaire » sam. 25 janv. 2020, 13:30

Thevapor a écrit :
sam. 25 janv. 2020, 10:58
Pierrotlunaire a écrit :
sam. 25 janv. 2020, 08:20
je sais pas comment fait l'électronique pour parvenir à envoyer plus de tension envoyée sur le coil et qu'en plus qui soit plus élevée que la tension de l'accu.
Plusieurs fois par seconde, une bobine est chargée puis est mise en série avec l'accu. C'est ce que l'on appelle le mode boost. Cherche sur le net pour plus d'infos.
Merci pour le complément TheVapor. Tu me l'avais déjà expliqué par le menu dans un autre sujet, mais... manque de temps et de mémoire ;)

Avatar du membre
Dadasuprem
Staff 3ème mi-temps
Staff 3ème mi-temps
Messages : 24327
Enregistré le : dim. 5 mars 2017, 00:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : - Box Wismec Reuleaux 200S.
- Box Eleaf Invoke.
- Box Wismec Noisy Cricket II-25. x2
- Box BF Vandy Vape Pulse.
- Box BF HUGO VAPOR Squeezer. x2
- Box BF DotMod DotSquonk.
- Box BF Arctic Dolphin Crea.
- Box BF KRÖNIG MODS KrönigBox.

- Steam Crave - Aromamizer Supreme RTA.
- OBS - Engine RTA.
- Wotofo - Serpent Mini 25 RTA.
- Wotofo - Troll V2 RDA.
- GeekVape - Karma RDA/RDTA.
- Hell Vape - Dead Rabbit RDA (22 et 24mm x2).
- Advken - Gorge RDA.
- Aliancetech - Flave RDA.
- Digiflavor - Drop RDA.
- Augvape - Druga RDA.
- Vandy Vape - Bonza RDA.
- Wotofo - Nudge RDA (22 x2 et 24mm).
- Stagevape - Venus RDA.
- Wotofo - Recurve RDA. x2
- Twisted Messes - Skill RDA.
- 528 Custom - Goon v1.5.
- GeekVape - Ammit RDA MTL.
- HellVape - DropDead RDA.
- Wotofo - Profile Mesh RDA.

- Kit Hell Vape Trishul.
- Kit Steel Vape Sebone.
Localisation : PACA
Genre : Homme
Âge : 37
Contact :

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Dadasuprem » dim. 26 janv. 2020, 16:50

Les transfos c'est leurs job, en général c'est des transistors en série, on en a partout pour le mode descendant (le 220v transformé en 12V dans la maison) mais aussi en montant (le 12v transformé en 220v dans les véhicules), par contre ça bouffe de l’énergie au passage c'est pour ça que certaines électro ont une meilleur gestion de l’énergie (de l'accu) que d'autres.

Par contre pour ce qui est de l’intérêt des méca, faut regarder un peu du coté de la loi d'ohm (la base avant même de se poser des questions amha).

Image

Un méca avec une résistance de 0.05ohm : U²/R = 4.2x4.2/0.05 = 352Watts
Un méca en série avec une résistance de 0.05ohm (interdit en passant) : U²/R = 8.4x8.4/0.05 = 1411Watts
Une électro qui envoie du 9v et 200w : U²/P = 9x9/200 = 0.40ohm

Mais les box qui sortent du 200W théorique sont des doubles accu, souvent câblés en série, donc avec du 8.4v nativement (si on compare a l'identique en méca).
On peut faire des calculs dans tout les sens, pour les grosse puissances même si la box affiche des specs rêveuse, elle reste beaucoup plus limitée qu'un méca, par contre elle est beaucoup plus polyvalente.
Et heureusement car c'est ce qui fait qu'elle apporte beaucoup plus de sécurité pour tout ceux qui omettent de mettre le nez dans la loi d'ohm et se risque au méca (surtout pour les fortes puissances).
Un Allday ne reste un Allday que si on ne le vape pas en Allday !
Les habitudes c'est dur à perdre, mieux vaut ne pas en prendre.
:mrgreen:

Thevapor
3ème Rennes
3ème Rennes
Messages : 1067
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Thevapor » dim. 26 janv. 2020, 18:54

Dadasuprem a écrit :
dim. 26 janv. 2020, 16:50
Un méca avec une résistance de 0.05ohm : U²/R = 4.2x4.2/0.05 = 352Watts
Un méca en série avec une résistance de 0.05ohm (interdit en passant) : U²/R = 8.4x8.4/0.05 = 1411Watts
Avec une lipo 2S2P 6400 mAh 90C comme celle-ci, tu es safe :mrgreen:

Faut un bon switch sur le mod :lol:

Daemignis
7ème Lyon
7ème Lyon
Messages : 49
Enregistré le : mar. 21 janv. 2020, 22:35
Ecigarette (s) utilisée (s) : Vaporesso Luxe
Genre : Homme
Âge : 26

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Daemignis » lun. 27 janv. 2020, 07:53

"Je n'ai pas été assez précis.
Il faut prendre en compte la résistance du coil chaque fois qu'on ne vape pas en mode puissance ou en mode contrôle de température, sur un mod électro. C'est à dire qu'il faut prendre en compte la résistance du coil non seulement en méca, mais aussi sur tous les mods où on ne règle pas la puissance, notamment sur les mods à voltage variable."

oui car en mode température les ohm n'ont pas d'intérêt vu qu'ont choisi la température et la box fait le reste et en mode puissance on a juste à choisir par rapport à notre préférence dans le coefficient de chauffe pour une vape plus ou moins chaude/froide.

"Sauf erreur de ma part, ta Eleaf Ijust S fonctionne exactement comme un mod méca, sous ce rapport. Il faut également prendre en compte la résistance du coil en mode bypass."

Oui ma Eleaf Ijust S fonctionne comme un mod méca mais avec la sécurité qui va avec, mais je prenais des résistance toute faite donc pas de calcul à faire.
Oui vu que le bypass simule un mod meca, d'ailleurs j'ai essayé hier et je n'ai pas eu de vapeur, pourtant mes accus étaient chargé à bloc et elles sont en série et non en parallèle donc elles devraient envoyer 8,40 volt, enfin j'ai pas compris.

"La plage de puissance à respecter est déterminée par le coefficient de chauffe. Le coefficient de chauffe est calculé en divisant la puissance par la superficie de la surface du fil. Pour un coil donné, la plage de puissance à respecter est celle qui donne un coefficient de chauffe entre 0,18 et 0,32 W/mm2."

Je ne savais pas que la puissance à respecter était par rapport au coefficient de chauffe vu que je me base par rapport au ohm. Et je ne savais pas non plus comment le coefficient de chauffe était calculé. D'ailleurs je me basé entre 0,20 et 0,30W/mm2 pour éviter d'être trop dans les extrême.

"Les ohms ne jouent aucun rôle là dedans. Certes, sur un mod où on ne règle pas la puissance, les ohms déterminent la puissance, mais c'est une question distincte du coefficient de chauffe et de la plage de puissance optimale."

Donc sur un mod electro faudrait que j'oublie ces ohm mais m'y intéresser plus en mode voltage variable que j'aime pas car pas précis dont je trouve inutile si la box dispose d'un mod watt et en mode meca.

"C'est pour ça que les deux coils que tu montres sur le calculateur n'ont pas le même coefficient. Ils n'ont pas le même coefficient parce que pour chacun, le rapport puissance/surface de chauffe est différent. Le fait qu'ils aient la même résistance ne joue aucun rôle. Quand on construit un coil sur un mod où on règle la puissance, cela n'a pas de sens de viser une valeur en ohms donnée, ni de comparer entre eux les coils, sous le rapport de leur résistance. Il n'y a aucun bug dans l'application; c'est toi qui persistes à accorder à tort une signification à la résistance du coil en électro."

Du coup je comprend mieux pourquoi ces deux coils supporte pas les mêmes watt et que faudra régler ces watt par rapport au coefficient de chauffe. Alors pourquoi ces deux coils différente sont identiques en ohm ? Les ohm sont calculé comment et se base sur quoi ? C'est ce que je fait chaque coil que je construit je me base sur les ohm, comme quand j'utilisé les coils faite en usine. Oui je persiste à tort car j'ai toujours fait ça.

"Je comprends que ce soit difficile à intégrer parce qu'il n'y a pas une boutique de vape qui ne désigne par le coil qu'elle vend par la valeur en ohms qu'il a. Ca fait pleinement sens pour un vapoteur en méca, mais pour un vapoteur qui règle la puissance sur son mod, les ohms doivent alors être compris comme un pur et simple label vide de sens. Pourquoi les boutiques le font-elles malgré tout alors ? Parce qu'elle ne peuvent pas savoir si le client vapote en méca ou électro, parce que c'est la tradition, parce que c'est plus simple de faire ainsi que de donner les autres caractéristiques... etc."

Effectivement c'est difficile à faire rentré ça dans son cerveau surtout que j'ai toujours fait ça, même quand j'allais dans une boutique de vap ou en ligne pour acheté des coils tout le monde se repére à ça même les vendeurs et la d'un coup on me dit qu'il ne faut pas. Oui le vapoteur en meca aura déjà plus de connaissances que moi. Faut que j'essaye d'oublier les ohm tant que je suis en electro et plus me concentrer sur les watt et le coefficient de chauffe. Oui les boutiques doivent faire ça pour simplifier et sécurisé au max pour éviter de faire peur et perdre les clients dans tout un tas de paramètres.

"Eu égard aux risques et à la sécurité :

Si on parle d'un risque de te prendre un dry hit ou de cramer ta résistance, là, tu peux parfaitement y aller au feeling. Commences à vaper avec une puissance plutôt basse et augmentes graduellement le réglage de puissance jusqu'à avoir une vape optimale. Si tu commences à monter trop haut dans les watts, tu vas commencer à sentir des dry hits et ce sera le moment de redescendre la puissance. Au pire des cas, ta résistance cramera, mais tu n'auras rien abîmé de plus que ton coil."

J'ai déjà essayé le feeling avec une basse puissance en montant doucement comme tu as dis jusqu'à trouver la plage qui me convient mais j'aime quand c'est précis et non dans le vague donc je me repére tout le temps avec le calculateur. Mais j'aime pas aussi car il y a un risque si sans m'en rendre compte je dépasse la tolérance de la résistance donc de me prendre un dry hit qui m'ait déjà arrivé car j'avais plus de liquide et j'ai tiré trop longtemps dessus c'était infect et sa m'a arraché la gorge. Puis cramé la résistance ça m'est jamais arrivée mais c'est du gâchis et je suis un économe j'essaye toujours de minimiser les pertes.

"Si on parle de risque eu égard aux accus, là, c'est différent. Le courant de décharge maximum (CDM) de l'accu doit impérativement être respecté. Et à cet égard, la box ne te protège pas. La box est incapable de mesurer le CDM de l'accu que tu as mis dedans. C'est à toi de vérifier quelle est la puissance maximale que tu peux te permettre de régler, en fonction du CDM des accus que tu as mis dans la box."

Oui je fait attention aux accus, les miens ont un CDM de 20a en décharge continue et 35a en pulse mais c'est pas précis donc je me base toujours sur les 20a en décharge continue, d'ailleurs pour plus de sécurité je reste en dessous d'un CDM 15a comme ça je suis loin de la limite. Je pensé que la box me protéger par rapport à la décharge ou à la chauffe, je comprends mieux pourquoi un jour j'ai retrouvé ma box brûlante car je la chargé par USB pour éviter d'enlever mes accus et d'après le constructeur je pouvais, depuis ce jour je le fais plus je les charges avec un chargeur et plus de problème elles sont froide même en charge.

"Un nombre de watts donné représente une quantité de chaleur donnée. Le fil le plus gros encaisse plus de watts, parce ce que comme il est plus gros, il a plus de surface de chauffe et que par conséquent il permet de maintenir un coefficient entre 0,18 et 0,32 avec plus de watts.
La capacité d'un fil plus gros a encaisser plus de watts n'a rien à voir avec le fait que la résistance est plus basse."

Oui les watt représentent une certaine quantité de chaleurs, par rapport a un certain nombre de volt qui traverse la résistance qui la fait chauffer. D'ailleurs faudrait que je me renseigne sur la différence entre volt et ampèrage. Oui il est plus gros donc encaisse plus de watt et plus de surface de chauffe et vice versa avec un fil plus fin et à nous d'ajuster les watt par rapport au coefficient de chauffe qui nous plaît. Oui je disais ça car étant plus gros le courant passe plus facilement ce qui diminue la résistivité je sais que ça n'a rien avoir avec le fait d'encaisser plus.

"Pour la vape, seule est utile la chaleur qui se dégage de la partie du fil en contact avec le coton. Or, sur un fil plus gros, toute la masse de métal qui se trouve au centre du fil n'est pas utile pour la vape. Elle constitue donc une sorte de réserve de chaleur qui va prendre du temps à se dissiper. Tu dis toi-même très bien "moins de masse à refroidir, donc refroidit plus vite", d'où ton peut tirer "plus de masse à refroidir, refroidit plus lentement"."

Oui seule la chaleur qui se dégage du fil en contact avec le coton est utile. Et oui la chaleur qui se trouve au centre sur un gros n'est pas utile pour la vape ce qui va faire comme tu dis une réserve qui mettra un certain temps à partir mais pour moi utile si on chain vap, étant déjà chaude ça évite l'effet diesel et chauffe aussi vite si on renvoie du courant peu de temps après sans en abuser sinon ça brûle.

"Là encore, ces questions sont totalement distinctes de la résistance du coil. On ne peut pas dire qu'un fil d'une résistance donnée chauffe plus vite ou plus lentement. Il est vrai que la résistance joue un rôle dans la chauffe. C'est justement le fait que le fil soit résistif qui fait qu'il chauffe. Mais la tension du courant joue aussi un rôle. Ainsi sur méca, à tension égale, plus la résistance est élevée, moins tu as de puissance, c'est à dire moins tu as de chauffe. Ainsi sur électro, vu que le mod détermine la tension du courant, tu chauffes de façon identique un coil quelle que soit sa résistance."

Oui quand je disais resistance je me basé pas sur les ohm mais du coil. Car peu importe les ohm qu'il a, un fil plus fin chauffera/refroidira plus vite que le gros et le fil plus fin encaissera moins de watt/chaleur que le gros. Après la résistivité jouera un rôle aussi car il ralentira plus ou moins (les atomes/les volt ?) donc la chaleur montera plus ou moins vite et la force de la tension jouera aussi un rôle qui montera aussi plus ou moins vite la température. En meca on se basera sur les ohm donc plus les ohm sont haut moins l'accu va envoyer de courant plus les ohm sont bas plus l'accu enverra du courant, ça par contre je sais pas pourquoi et comment l'accu va se repérer. Alors qu'en électro les ohm on s'en occupe pas vu qu'on règle nous même la puissance par rapport au coefficient de chauffe.

"En méca, pour un coil donné qui serait par exemple en Kanthal, si tu avais envie de diminuer le diamètre du fil tout en conservant la même puissance de vape, il faudrait atteindre la même valeur en ohms et par conséquent, soit diminuer le nombre de tours ou le diamètre du coil (ce qui diminuerait la surface de chauffe, donc diminuerait le volume de vapeur et augmenterait le coefficient donc augmenterait la température de la vapeur), soit opter pour un matériau moins résistif (ce qui conserverait volume de vapeur et coefficient identiques).
En méca, pour un coil donné qui serait par exemple en Kanthal, si tu voulais augmenter le volume de vapeur, il faudrait augmenter la surface de chauffe et la puissance, ce que tu pourrais obtenir en optant tout à la fois pour un matériau moins résistif et en augmentant le nombre de tours ou le diamètre du coil.
En électro, en mode puissance, le matériau ne joue aucun rôle."

Ah.. Du coup j'en ai acheté pour essayer mais oui effectivement le matériaux en y pensant bien il est juste utile en meca en électro c'est inutile car tu peux tout paramètrer, je suis déçu j'ai acheté ça pour rien au final j'aurais pu rester au kanthal c'était pareil.

"Oui on peut. Mais c'est une règle générale que moins on fait rougir nos coils, mieux c'est au point de vue sanitaire."

D'accord merci, car je vois tout et son contraire. Généralement au rodage comme en dry burn pour les nettoyer je les fais juste rougir mais pas à blanc car j'ai vu que c'était à blanc que ça dégradé le métal. Et je le refroidis à l'air et non à l'eau car le choc thermique abîme aussi le métal et le fragilise en créant des atomes de carbone entre les atomes de métal qui rend le coil dure et cassant tout en supportant moins la chaleur. Après niveau risque sanitaire je sais pas si c'est super mauvais ou très faible car je vois tout et son contraire aussi puis je pense que ça reste mieux que la fumé de cigarette.

"Vaste débat.. mais la question peut se poser en effet"

As tu essayé le meca ?

"Je ne sais pas très bien comment fait l'électronique. Je ne m'y connais pas assez. En gros, d'après ce que j'ai capté, l'électronique a un élément très peu résistif, qui tire donc beaucoup de courant sur l'accu. Ce courant est stocké par l'électronique pour être ensuite envoyé sur le coil. Mais prends cette explication avec des pincettes... je ne suis pas sûr."
"Plusieurs fois par seconde, une bobine est chargée puis est mise en série avec l'accu. C'est ce que l'on appelle le mode boost. Cherche sur le net pour plus d'infos."
"Les transfos c'est leurs job, en général c'est des transistors en série, on en a partout pour le mode descendant (le 220v transformé en 12V dans la maison) mais aussi en montant (le 12v transformé en 220v dans les véhicules), par contre ça bouffe de l’énergie au passage c'est pour ça que certaines électro ont une meilleur gestion de l’énergie (de l'accu) que d'autres"

Je vais me renseigner sur le mode boost et les transfos alors !

"Par contre pour ce qui est de l’intérêt des méca, faut regarder un peu du coté de la loi d'ohm (la base avant même de se poser des questions amha)."

Je vais me renseigner aussi, juste par simple curiosité et connaissance ! Peut être que j'essayerai grâce à ça le mode bypass et voltage variable.

"En méca avec une résistance de 0.05ohm : U²/R = 4.2x4.2/0.05 = 352Watts
Un méca en série avec une résistance de 0.05ohm (interdit en passant) : U²/R = 8.4x8.4/0.05 = 1411Watts
Une électro qui envoie du 9v et 200w : U²/P = 9x9/200 = 0.40ohm"

Ah ouais l'un des intérêts est la puissance, c'est vraiment puissant ! Tu as vraiment intérêt à faire attention sinon je plein tes doigts si tu te loupe.

"Mais les box qui sortent du 200W théorique sont des doubles accu, souvent câblés en série, donc avec du 8.4v nativement (si on compare a l'identique en méca).
On peut faire des calculs dans tout les sens, pour les grosse puissances même si la box affiche des specs rêveuse, elle reste beaucoup plus limitée qu'un méca, par contre elle est beaucoup plus polyvalente.
Et heureusement car c'est ce qui fait qu'elle apporte beaucoup plus de sécurité pour tout ceux qui omettent de mettre le nez dans la loi d'ohm et se risque au méca (surtout pour les fortes puissances)."

Oui ça doit être le cas pour moi, accus en série 8,4 volt avec transfo je suppose pour ça quel pompe de l'énergie depuis que suis en double coil, 220W max et si je dis pas de connerie avec le mode super player je peux aller à 0,03ohm. Ouais mais plus polyvalente c'est pour ça que j'ai pris la Vaporesso Luxe mais j'utilise pour l'instant que les Watt, volt non, contrôle temperature non, les preheat et le curve c'est un peu gadgets donc bon.. C'est plutôt par sécurité (même si j'ai l'impression d'avoir une bombe sur moi) et la puissance qu'elle a que je l'ai prise même si un peu lourde. En meca autant commencé avec de faibles puissance, puis je sais pas si la l'oie d'ohm vaut le coup de l'apprendre ou un minimum d'avoir le tableau car avec un calculateur de coil tu sais tout.

"Avec une lipo 2S2P 6400 mAh 90C comme celle-ci, tu es safe"

Je n'aurai pas confiance, autant prendre un accu d'un des 4 gros fabricant au lieu de prendre ceux des rewrapper ou autres.

Avatar du membre
Dadasuprem
Staff 3ème mi-temps
Staff 3ème mi-temps
Messages : 24327
Enregistré le : dim. 5 mars 2017, 00:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : - Box Wismec Reuleaux 200S.
- Box Eleaf Invoke.
- Box Wismec Noisy Cricket II-25. x2
- Box BF Vandy Vape Pulse.
- Box BF HUGO VAPOR Squeezer. x2
- Box BF DotMod DotSquonk.
- Box BF Arctic Dolphin Crea.
- Box BF KRÖNIG MODS KrönigBox.

- Steam Crave - Aromamizer Supreme RTA.
- OBS - Engine RTA.
- Wotofo - Serpent Mini 25 RTA.
- Wotofo - Troll V2 RDA.
- GeekVape - Karma RDA/RDTA.
- Hell Vape - Dead Rabbit RDA (22 et 24mm x2).
- Advken - Gorge RDA.
- Aliancetech - Flave RDA.
- Digiflavor - Drop RDA.
- Augvape - Druga RDA.
- Vandy Vape - Bonza RDA.
- Wotofo - Nudge RDA (22 x2 et 24mm).
- Stagevape - Venus RDA.
- Wotofo - Recurve RDA. x2
- Twisted Messes - Skill RDA.
- 528 Custom - Goon v1.5.
- GeekVape - Ammit RDA MTL.
- HellVape - DropDead RDA.
- Wotofo - Profile Mesh RDA.

- Kit Hell Vape Trishul.
- Kit Steel Vape Sebone.
Localisation : PACA
Genre : Homme
Âge : 37
Contact :

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Dadasuprem » lun. 27 janv. 2020, 12:32

Thevapor a écrit :
dim. 26 janv. 2020, 18:54
Dadasuprem a écrit :
dim. 26 janv. 2020, 16:50
Un méca avec une résistance de 0.05ohm : U²/R = 4.2x4.2/0.05 = 352Watts
Un méca en série avec une résistance de 0.05ohm (interdit en passant) : U²/R = 8.4x8.4/0.05 = 1411Watts
Avec une lipo 2S2P 6400 mAh 90C comme celle-ci, tu es safe :mrgreen:

Faut un bon switch sur le mod :lol:
Puissant ! :mrgreen: Les connecteurs ne sont pas câblés avec du diamètre fillette !
Un Allday ne reste un Allday que si on ne le vape pas en Allday !
Les habitudes c'est dur à perdre, mieux vaut ne pas en prendre.
:mrgreen:

Avatar du membre
toto
2ème Marseille
2ème Marseille
Messages : 3911
Enregistré le : jeu. 15 sept. 2011, 21:54
Ecigarette (s) utilisée (s) : Mod : Petit chacal, Nemesis, SB, Ma home box VV , Wood box BF !
Accessoire : Chiwawa, Liquinator, RSST
Localisation : Angers
Genre : Homme
Âge : 49
Contact :

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par toto » lun. 27 janv. 2020, 13:17

Salut,

Le guide du vapoteur confirmé viewtopic.php?f=1545&t=53159 avait pour objectif de bien expliquer toutes ces notions.
Même s'il date (écrit un temps où la course à la puissance n'avait pas démarré), les principes électriques sont toujours les mêmes.

Avatar du membre
Pierrotlunaire
4ème Lille
4ème Lille
Messages : 732
Enregistré le : sam. 27 juin 2015, 15:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : ATOS : Flash-e-Vapor V4, V4.5, V4.5S+
MODS : Pipeline Pro Short, 2+, Eighty, Mark Bugs Amulet 2, Joyetech eVic VTC-Mini,
Genre : Homme

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Pierrotlunaire » lun. 27 janv. 2020, 14:22

Daemignis a écrit :
lun. 27 janv. 2020, 07:53
Alors pourquoi ces deux coils différente sont identiques en ohm ? Les ohm sont calculé comment et se base sur quoi ?
Oui les watt représentent une certaine quantité de chaleurs, par rapport a un certain nombre de volt qui traverse la résistance qui la fait chauffer. D'ailleurs faudrait que je me renseigne sur la différence entre volt et ampèrage.
Après la résistivité jouera un rôle aussi car il ralentira plus ou moins (les atomes/les volt ?) donc la chaleur montera plus ou moins vite et la force de la tension jouera aussi un rôle qui montera aussi plus ou moins vite la température. En meca on se basera sur les ohm donc plus les ohm sont haut moins l'accu va envoyer de courant plus les ohm sont bas plus l'accu enverra du courant, ça par contre je sais pas pourquoi et comment l'accu va se repérer. Alors qu'en électro les ohm on s'en occupe pas vu qu'on règle nous même la puissance par rapport au coefficient de chauffe.
La résistivité (notion qui n'est pas identique à celle de résistance) est la capacité d'un matériau donné, à résister au passage du courant électrique. La résistivité est en proportion inverse de la conductivité. Le cuivre, par exemple, qui est un excellent conducteur, a une résistivité très faible. Dans le calculateur, la résistivité apparaît tout en haut à droite, exprimée en Ω mm²/m. Il y a une valeur pour chaque sorte de matériau.

Quand on s'intéresse maintenant, non plus au matériau, mais à un conducteur donné, comme un coil, on ne parle plus de résistivité, mais de résistance. Et pour la résistance, il n'y a pas que le matériau qui joue un rôle, mais aussi la forme du conducteur: plus le fil est long (c'est à dire plus il y a de tours), plus le conducteur aura de résistance; plus le fil a un diamètre élevé, moins le conducteur aura de résistance.

La résistance d'un coil est une donnée physique. Elle se calcule à partir de la résistivité du matériau, du diamètre du fil et de la longueur du fil. Je t'épargne la formule qui permet de faire le calcul.

Pourquoi les deux ohms de tes deux coils sont identiques ? Parce que tu as ajusté les paramètres de diamètre de fil, de longueur de fil (nombre de tours) et de diamètre de fil de sorte à arriver à la même valeur de résistance.


La tension, qui se mesure en volts, c'est la force avec laquelle le courant est poussé dans le fil par l'accu. La tension, c'est la différence de potentiel entre les deux bornes de l'accu. Il y a dans l'accu un déséquilibre qui cherche à s'équilibrer. Plus le déséquilibre est grand est plus la force avec l'accu pousse le courant dans le fil est grande. Un courant de 220 volts a plus de force que la force de deux accus pleins en série à 8,4 volts, etc...


L'intensité, qui se mesure en ampères, c'est le débit ou la vitesse du courant électrique. Le courant électrique étant constitué par un déplacement d'électrons dans le matériau, l'intensité est proportionnelle au nombre d'électrons qui passent chaque seconde en un point donné du fil.


La chaleur, c'est à dire la puissance, mesurée en watts, est produite par la combinaison de la force qui pousse les électrons dans le fil, avec la résistance que le matériau oppose à cette poussée. Il y a un frottement qui produit l'échauffement.

En méca, un accu donné, qui a une tension donnée, disons 3,7 volts, pousse donc le courant dans le fil avec une certaine force. A cette force s'oppose la résistance du conducteur, disons 0,8 ohms. A partir de là, on peut calculer (sur la base des formules qui se trouvent dans le camembert ci-dessous) que le courant va être de 4.6 ampères et la puissance de 17 watts. L'accu ne se repère pas. Il envoie ce qu'il envoie, lequel est ensuite freiné. Et la puissance est le résultat de cette combinaison de forces.

Toujours en méca, si tu baisses la résistance (disons à 0,6 ohms), toutes choses égales par ailleurs, la force de la tension rencontrera moins d'obstacle et donc le courant ira plus vite dans le fil et tu obtiendras plus d'échauffement d'où une puissance plus élevée de 22 watts.

Mais attention, ce n'est pas systématiquement que l'intensité la plus élevée produise plus d'échauffement. La tension joue aussi un rôle. Que tu frottes tes mains l'une contre l'autre, vite et légèrement ou fort et lentement, tu peux obtenir dans les deux cas le même échauffement.

Ainsi, les deux coils suivants, auront-ils exactement le même rendu. Ils ont la même géométrie. Ils sont vapés à la même puissance. Le coefficient de chauffe est identique.

Avec le coil en inox, la résistance est plus basse, car la résistivité de l'inox est plus basse. Il faut donc moins de force pour envoyer le courant dans le fil, d'où une tension plus basse. Mais comme la résistivité est faible, même avec une tension plus faible, on obtient quand même plus d'intensité. Ici dans la production de chaleur, l'augmentation de l'intensité compense la diminution de la tension.

Amen :lol:
Coil Kanthal.jpg
Coil inox.jpg
Daemignis a écrit :
lun. 27 janv. 2020, 07:53
As tu essayé le meca ?
Oui et je n'y ai trouvé aucun intérêt, au contraire. Je n'y ai pas trouvé le côté lisse que certains lui prêtent. La baisse de puissance au fur et à mesure de la baisse de tension de l'accu me gêne.

Thevapor
3ème Rennes
3ème Rennes
Messages : 1067
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Question diverses sur le coil en reconstructible

Message par Thevapor » lun. 27 janv. 2020, 17:23

Un petit dessin pour illustrer les explications de Pierrolunaire :
 
Image
 
Daemignis a écrit :
lun. 27 janv. 2020, 07:53
As tu essayé le meca ?
Tu n'es pas obligé de t'y mettre tout de suite ;)

Répondre

Retourner vers « Le coin des Nouveaux »